retour à l'accueil

Des jeunes témoignent

L’acné n’est pas mortelle. Mais elle survient à une période où l’adolescent est fragile, à la recherche de son identité et préoccupé par son aspect extérieur, sa capacité à plaire.

L’acné peut alors entraîner un véritable mal-être.
1 adolescent sur 2 reconnaît se sentir mal dans sa peau à cause de l’acné.
Chacun vit son acné différemment, et ce n’est pas toujours le nombre de boutons qui compte. En parler, se livrer est toujours bénéfique.

Cette rubrique est ouverte à tous ceux qui souhaitent témoigner sur l’acné : ado, parents, adultes… ceux qui en ont souffert, en souffrent aujourd’hui ou craignent d’en souffrir.

A vos claviers…